Lancement de la semaine du dépistage gratuit des cancers de la peau

La campagne Euromelanoma encourage les Belges à se protéger du soleil en toutes circonstances.

Aujourd’hui débute la semaine annuelle du dépistage des cancers de la peau d’Euromelanoma. Du 23 au 27 mai, il sera possible de faire contrôler sa peau gratuitement par des dermatologues. La campagne se concentre sur l’importance de se protéger correctement du soleil en toutes circonstances. Comme une enquête récente l’a d’ailleurs démontré, le Belge est un mauvais élève en matière de protection. En effet, le nombre de cancers de la peau en Belgique est plus élevé que dans les autres pays européens. Le dermatologue Thomas Maselis :

« Les conséquences d’une vie entière d’exposition trop intense au soleil ne sont observables que maintenant. C’est pour cela que nous accordons énormément d’importance aux adolescents : il faut éviter à tout prix qu’ils reproduisent le comportement trop téméraire de leurs parents ou grands-parents en matière d’exposition au soleil. »

Une protection satisfaisante et un contrôle régulier de la peau

Euromelanoma a commencé sa campagne de prévention en 1999 en Belgique et est désormais active dans 32 pays européens. Expansion judicieuse, car les cancers de la peau s’avèrent être la forme de cancer la plus répandue en Europe. Le nombre de cas en Belgique est également inquiétant : 32.000 nouveaux cas sont recensés chaque année. À côté des moyens de protection classiques, Euromelanoma souhaite également encourager les Belges à faire contrôler annuellement leur peau par un dermatologue. Cette année, la semaine du dépistage gratuit se déroule du 23 au 27 mai.

Thomas Maselis: « Évidemment que vous pouvez profiter du soleil, mais il faut néanmoins prendre ses précautions. En tant que dermatologues, nous constatons tous les jours les dégâts que peut entrainer une protection insuffisante de la peau. La tendance “peau bronzée” a commencé peu après la Seconde Guerre mondiale, et c’est seulement maintenant que nous constatons clairement les conséquences de cette trop forte exposition au soleil. La probabilité de développer un mélanome potentiellement dangereux est aujourd’hui de 1 sur 75. En 1940, la probabilité s’élevait à 1 sur 1.500, soit une augmentation de 2.000%. Un contrôle de la peau régulier et une protection minutieuse contre le soleil en toutes circonstances sont les facteurs primordiaux pour diminuer la probabilité de développer un cancer de la peau. »

La moitié des Belges se protège du soleil uniquement à la plage

Derrière le slogan « Le soleil brille partout, pas seulement à la plage », Euromelanoma vise les personnes passant beaucoup de temps à l’extérieur, que ce soit lié à leur fonction ou à leurs loisirs. Une récente enquête dévoile que 48% des Belges ne se protègent pas du soleil en dehors des vacances. La Belgique obtient d’ailleurs le score européen le plus médiocre en matière de protection et surtout, le Belge néglige les probabilités de développer un cancer de la peau. En effet, même si la température est faible, le rayonnement UV peut tout de même endommager la peau.

Thomas Maselis: « Si tout le monde se protégeait comme à la plage, il y aurait beaucoup moins de cas de cancers de la peau chaque année. » Le site web www.euromelanoma.org est l’élément central de la campagne. Il est possible d’y trouver toutes les informations nécessaires sur le dépistage et la prévention des cancers de la peau.

À propos d’Euromelanoma

Euromelanoma est un réseau de dermatologues européens volontaires. Ensemble, ils travaillent à la sensibilisation sur les cancers de la peau. Ils ont pour objectif de sensibiliser et d’informer le grand public. Ils se donnent également pour mission de partager leurs connaissances scientifiques avec leurs confrères dermatologues partout dans le monde ainsi que de soutenir et de conseiller les responsables politiques nationaux et européens.

Plus d’un million de personnes ont déjà visité le site web www.euromelanoma.org et 45.000 personnes ont déjà pu profiter d’un dépistage de la peau gratuit durant les journées annuelles de dépistages.

Euromelanoma a été créé en 1999 par 6 dermatologues belges (T. Maselis, M. van Daele, C. Pirard, V. del Marmol, B. Richert et K. de Boulle).

Pour plus d’informations

RCA PR I Sarah Coppens I Tel. +32 497 45 13 10 I sarah.coppens@rca.be I www.rcapress.be