Semaine de prévention d’Euromelanoma (du 13 au 17 mai) : faites examiner votre peau

Semaine de prévention d’Euromelanoma (du 13 au 17 mai) : faites examiner votre peau

La procrastination et le déni empêchent un traitement efficace des cancers de la peau

Comme chaque année, 1 500 Belges feront examiner leur peau gratuitement, du 13 au 17 mai. Cette semaine de prévention fait partie de la campagne de sensibilisation d’Euromelanoma, le réseau de dermatologues européens. Des recherches récentes ont en effet démontré qu’un patient sur deux reporte cet examen médical, entraînant ainsi un risque d’augmentation des cancers de la peau. Pour le dermatologue belge Thomas Maselis, président d'Euromelanoma Belgique, il faut agir : « En cas de doute, faites vérifier votre peau. Sinon, nous continuerons de perdre des patients atteints d’une maladie qui aurait pu être prévenue ou traitée avec succès. »

Une récente enquête vient de mettre en évidence à quel point le déni des patients augmente le risque de développer un cancer de la peau. Euromelanoma a collaboré pour ce faire avec la Melanoma Research Foundation (États-Unis) en se basant sur une étude réalisée auprès de 1 300 dermatologues dans le monde. Il en ressort que la moitié des patients (49 %) attendent 3 à 6 mois avant de consulter un médecin à l'apparition des premiers signes, 39 % attendent entre 7 et 12 mois et 14% attendent un an ou plus.

En plus de nier les symptômes, les gens négligent aussi souvent le besoin de protection solaire et la nécessité d'un traitement et d'un suivi. Cette attitude est, elle aussi, très risquée car les personnes qui ont déjà eu un cancer de la peau sont plus susceptibles de développer à nouveau un cancer de la peau. 

Cette année, la campagne de prévention a été baptisée « Le combat contre le cancer de la peau… commence dans votre tête. »

La professeure Véronique del Marmol, présidente d'Euromelanoma Europe le souligne : « L'idée de se faire diagnostiquer un cancer fait très peur aux gens, ils assimilent cela à un arrêt de mort. Alors qu'en cas de diagnostic précoce, le cancer de la peau se soigne très bien. Certains patients ne se rendent pas compte que le fait de nier les symptômes augmente justement le risque que ce qu'ils craignent le plus se réalise. »

Thomas Maselis voit pourtant une tendance encourageante dans sa pratique : « Les gens viennent aujourd’hui nous consulter beaucoup plus vite lorsqu’ils constatent une tache suspecte. Pourtant, une partie de la population continue de retarder ces examens. Les hommes âgés de plus de 50 ans constituent le groupe le plus à risque et mettent le plus de temps à se décider à consulter leur médecin généraliste ou un dermatologue. Pour eux, l’idée persiste qu’il ne s’agit que d’une petite tache sur leur peau, inoffensive pour le reste de leur corps. Cette conviction erronée doit être combattu. » 

La Fondation Registre du Cancer a chiffré la croissance explosive des cancers de la peau chez nous : le nombre de cas a augmenté de 342 % entre 2004 et 2016. Chaque année, la Belgique compte environ 39 000 nouveaux cas de cancers de la peau. Le site www.euromelanoma.org fournit toutes les informations nécessaires pour détecter et prévenir les cancers de la peau.


À propos d'Euromelanoma – www.euromelanoma.org

Euromelanoma est un réseau de dermatologues européens bénévoles présent dans 33 pays. Ensemble, ils travaillent à la sensibilisation sur les cancers de la peau. Ils ont pour objectif de sensibiliser et d'informer le grand public. Ils se donnent également pour mission de partager leurs connaissances scientifiques avec leurs confrères dermatologues partout dans le monde ainsi que de soutenir et de conseiller les responsables politiques nationaux et européens. Plus d'un million de personnes ont déjà visité le site web www.euromelanoma.org et 45 000 personnes ont déjà pu profiter d'un dépistage de la peau gratuit durant les journées annuelles de prévention. Euromelanoma a été créé en 1999 par 6 dermatologues belges.

Pour plus d'informations

RCA I Sarah Coppens I Tél. : +32 497 45 13 10 I sarah.coppens@rca.be I www.rcapress.be